Editer votre profil

Roussel, Jean-François

Professeur agrégé

Contact :

  • Téléphone 514-343-7616 Pav. PAV. MARG.YOUV. ET L. STEWART \ bur. 5068
Roussel, Jean-François

Présentation

L’univers religieux est un imaginaire qui mobilise. Comment le revisiter ou l’infléchir dans une perspective de contribution aux mouvements sociaux axés sur la justice et la décolonisation? Je suis professeur à l’Université de Montréal depuis 1997. Au fil des ans, j’ai exploré l’anthropologie théologique, les études sur les hommes, la corporalité et le trans-humanisme, la diversité religieuse, l’imaginaire colonial à propos des peuples autochtones, les théologies contextuelles des Amériques notamment en contexte autochtone, la réconciliation comme décolonisation après les pensionnats autochtones.

Expertises de recherche

Ma recherche et mes enseignements actuels portent principalement sur les théologies contextuelles, les spiritualités autochtones anticoloniales d’ici et d’Amérique latine, l’analyse critique de l’imaginaire colonial à propos des peuples autochtones, plus spécifiquement dans une étude des représentations allochtones de Kateri Tekakwitha, et l’héritage de la Commission de vérité et réconciliation du Canada. Je m’intéresse et je contribue à des militances progressistes d’inspiration chrétienne. Je poursuis aussi l’étude critique d’enjeux relatifs aux rapports entre hommes et religions.

 

Champs d'expertise

Projets en cours

  • « Décoloniser Káteri Tekakwitha » (monographie en préparation). Cette recherche de théologie contextuelle est un projet de restitution et de décolonisation, ainsi que de reconstruction théologique décoloniale, qui porte sur les représentations religieuses allochtones de Káteri Tekakwitha et de son contexte culturel et politique. Elle articule plusieurs registres de littérature et de discours : hagiographies, premières biographies (17-18e siècles), archives religieuses et coloniales, études ethnohistoriques et anthropologiques sur l’Iroquoisie, littérature autochtone et rencontre avec des vis-à-vis autochtones.
  • La théologie et les Églises après la Commission de Vérité et Réconciliation sur les pensionnats autochtones. Dans quelle mesure et comment les Églises ont-elles réagi et se sont-elles mobilisées à propos de l’héritage des pensionnats? Comment la théologie peut-elle contribuer à la « réconciliation » après les pensionnats et dans un colonialisme persistant?

Publications principales

Jean-François Roussel et Denise Couture (dir.). Théologies de la réconciliation. Numéro thématique de Théologiques. (2017).

Jean-François Roussel et Denise Couture (dir.). Théologies de la vie. Recueil issu du Congrès 2014 de la Société Canadienne de Théologie. Leuwen : Peeters. À paraître en 2017.

« Vivir bien : Une symbolique autochtone de la vie, entre tradition et présent » : à paraitre dans les Actes du 51e Congrès de la Société canadienne de théologie, 2017 (accepté).

« Les réactions des Églises devant l’histoire des pensionnats autochtones (1969 – 2015) : entre résistances et engagement pour la réconciliation » : dans : Karl S. Hele et Marie-Pierre Bousquet,

Les grands brûlés de l’âme / Spiritual Burn Victims: Native Residential Schools in Quebec, Toronto, Queens University Press (accepté).

"Lacombe's Chart: Imperialism and Spiritual Exile in the Indian Residential Schools of Canada" : dans Gerald Boodoo (ed.), Religion, Human Dignity and Liberation, Sao Leopoldo, Oikos Editora, 2016, p. 209-223.

« Réalités masculines et intervention : risquer un dialogue interculturel » : dans : Jocelyn Lindsay et »Sacha Genest Dufault (dir.), Les réalités masculines : comprendre et intervenir : Actes du Colloque du 8 mai 2007 tenu à Trois-Rivières dans le cadre du 75e Congrès de l’ACFAS, Montréal – Québec, Université de Montréal – Université Laval, pp. 41-55.

Jean-François Roussel, Paul Evdokimov. Une foi en exil, Montréal – Paris, Médiaspaul, 1999, 254p.

Cours donnés au département ce trimestre

Thèses et mémoires dirigés au département et disponibles dans Papyrus

Nouvelles