Editer votre profil

Gignac, Alain

Professeur titulaire

  • Directeur de l'Institut

Contact :

  • Téléphone 514-343-7160 Pav. PAV. MARG.YOUV. ET L. STEWART \ bur. 4004
Gignac, Alain

Présentation

J’adore enseigner. Selon moi, c’est l’occasion de forger le monde de demain. J’adore aussi faire de la recherche et explorer des avenues nouvelles. J’ai la conviction que les textes du Nouveau Testament chrétien ont quelque chose à dire à notre monde actuel. En particulier, les lettres de Paul de Tarse peuvent nous apprendre à penser.

Je suis professeur à l’Université de Montréal depuis 1999. Je suis aussi directeur de la revue Théologiques et de la collection Terra Nova (Peeters, Belgique). J’ai publié un commentaire de la Lettre aux Romains (2014), dans la collection scientifique «Commentaire biblique : Nouveau Testament», aux éditions du Cerf, à Paris. Auparavant, j’ai participé à l’aventure de la Nouvelle Traduction de la Bible  (2001), en traduisant la Lettre aux Romains et la Lettre aux Galates, en collaboration avec l’écrivaine Marie Depussé.

Expertises de recherche

 

Spécialiste du Nouveau Testament chrétien, particulièrement de la littérature paulinienne et des autres lettres du NT, je m’intéresse aussi aux théories de l’interprétation à travers les siècles. Depuis quinze ans, je cherche à renouveler l’interprétation des lettres de Paul selon trois axes : 1/ une lecture discursive qui prenne en compte la narrativité et l’énonciation ; 2/ le contexte de l’oralité dans l’antiquité (les lettres sont faites pour être « performées »); 3/ l’apport de certains philosophes politiques contemporains, non chrétiens, à la lecture de Paul (Taubes, Agamben, Badiou, etc.).

Champs d'expertise

Projets en cours

  • Lorsque Jacques, Pierre et Jean répondent à Paul, ou la structure sémantique du corpus des lettres du Nouveau Testament. Une approche canonique et narratologique.
  • Les femmes anonymes qui rencontrent Jésus. Énonciation et effet de sujet.
  • ABC de l’herméneutique, en cent mots.
  • Il était une fois… Paul, le Christ et les Galates. Une approche narratologique de la lettre aux Galates (recueil d’articles avec certains chapitres inédits).

Publications principales

(sous ma direction), Narrativité, oralité et performance. Actes du colloque du RRENAB 2014, Leuven, Peeters (Terra Nova, 4), 2017, 310 p.

« “On en fit la lecture” (Ac 15,30-32). L’interprétation des lettres du Nouveau Testament en contexte d’oralité», dans Alain Gignac (dir.), Narrativité, oralité et performance. 7e Colloque international du réseau de recherche Narratologie et Bible (RRENAB), 5 au 7 juin 2014, Université de Montréal (Terra Nova, 4), Leuven, Peeters, 2017, p. 71-106.

(avec André Gagné et Gerbern S. Oegema, dir.), Constructing Religious Identities during the Second Temple Period / Construction des identités religieuses à l’époque du Second Temple (Biblical tools and studies, 24), Leuven, Peeters, 2016, 250 p.

«Les lettres catholiques comme discours articulés sur les mises en scène de Ac 15 et Ga 1-2. Hypothèse de travail pour comprendre la pseudépigraphie dans une perspective narratologique et canonique», Etudes théologiques et religieuses, 91 (2016) p. 659-672.

«Enunciation, Personification, and Intertextuality Characterization », dans Brisio J. Oropeza et Steve Moyise (dir.), Exploring Intertextuality: Diverse Strategies for the New Testament Use of Texts, Eugene (OR), Cascade, 2016, p. 187-206.

2015    « “À cause de cette parole” : Jésus et la Syro-phénicienne, encore une fois (Mc 7,24-31). Effet de Sujet et perspective lacanienne », Theoforum, 46 (2015) p. 119-148. 2016).

«The Enunciative Device of Rom 1:18–4:25: A Succession of Discourses Attempting to Express the Multiple Dimensions of God’s Justice», Catholic Biblical Quarterly 77 (2015), p. 481-501.

«“We know that everything that Law says”: Romans 3:9–20 as a Narrative Utilization of Intertextuality that Develops its own Theory of Intertextuality», dans Craig A. Evans et Jeremiah J. Johnston (dir.), Searching the Scriptures: Studies in Context and Intertextuality (Studies in Scripture in Early Judaism and Christianity 19; LNTS), London / New York, T & T Clark, 2015, p. 246-264.

L’épître aux Romains (Commentaire Biblique: Nouveau Testament, 6), Paris, Cerf, 2014, 656 p. www.editionsducerf.fr/html/fiche/fichelivre.asp

«L’interprétation du récit d’Abraham en Ga 3,6–4,7, tour de force ou coup de force ? Le travail narratif du lecteur face à l’énonciation et à l’intertextualité pauliniennes», dans Régis Burnet, Didier Luciani et Geert Van Oyen (dir.), Le lecteur. VIe Colloque international du RRENAB, Louvain-la-Neuve, 24-26 mai 2012 (BETL, 273), Leuven, Peeters, 2014, p. 309-330.

«La faute à Spinoza? Un réexamen du paradigme moderne pour repenser les rapports entre exégèse et théologie», dans Bernadette Escaffre et Élian Cuvilier (dir.), Entre théologiens et exégètes : la Bible. 24e congrès ACFEB, Toulouse 2011, Paris, Cerf, 2014, p. 215-234.

(dir.) L’archéologie et la Bible, numéro thématique de Théologiques 21/1 (2013), 275 p. www.erudit.org/revue/theologi/2013/v21/n1/index.html

Cours donnés au département ce trimestre

Thèses et mémoires dirigés au département et disponibles dans Papyrus

Nouvelles